Twitter Facebook Accueil

Ligue des droits de l'Homme

Section d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix

#28 – Janvier 2016 : société de surveillance = non à une suspicion généralisée ! 5 janvier 2016

Depuis les révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden en juin 2013 le monde a découvert – sidéré et scandalisé – les systèmes de surveillance de masse mis en place par les États-Unis et ses plus proches alliés. Ces systèmes sont rendus possibles par l’extraordinaire rapidité de la révolution numérique (des serveurs de plus en plus grands, un débit internet de plus en plus élevé, des ordinateurs de plus en plus puissants) et par l’explosion quantitative des données disponibles (en raison du foisonnement d’internet, de la téléphonie mobile et des réseaux sociaux). Si les formes classiques de surveillance conservent leur importance, le nouveau terrain des services de renseignement est le monde des données, le « big data », les données de masse.
Dans ce numéro des Échos nous présentons un panorama des principaux outils actuels de la surveillance et nous exposons les menaces qu’ils présentent pour le respect de la vie privée et le risque qu’ils nous mènent à une société de suspicion généralisée.

Pièces jointes

Les Echos de la LDH n° 28 Télécharger

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.