Twitter Facebook Accueil

Ligue des droits de l'Homme

Section d'Aix-en-Provence et du Pays d'Aix

Le collectif CADDRIS a rencontré le sous-préfet d’Aix 17 février 2012

Cinq représentants du Collectif Aixois pour les droits et la dignité des Rroms, des immigrés et des sans-papiers ont été reçus le 14 février en Sous-préfecture d’Aix-en-Provence.

Nous avons redit l’urgence à agir pour trouver des solutions dignes, humaines et durables afin d’en finir avec la précarité des bidonvilles de l’Arbois et de Vasarely.

Nous avons réclamé qu’une table ronde, sous l’égide de l’Etat garant des solidarités, réunisse les partenaires institutionnels et associatifs, les travailleurs sociaux et les populations concernées.

Monsieur le Sous-préfet s’est engagé à demander aux autorités aixoises et à celles du Conseil Général – propriétaires fonciers – de se réunir pour étudier la question ; il leur fera part de la volonté du Collectif de sortir rapidement d’une situation humainement intolérable. Il a également souligné l’importance du rôle des associations qui devraient participer à la mise en place de solutions concrètes.

Pour autant il n’a pas l’intention d’aller plus loin et n’envisage pas la convocation d’une table ronde sous son autorité.

Même s’il suivra avec attention les résultats éventuels de la rencontre Mairie d’Aix – Conseil Général, le CADDRIS ne peut se satisfaire de la position prise par l’Etat. Nous continuons en effet de plaider pour la réunion de toutes les parties concernées afin de trouver des solutions aux problèmes d’accueil et d’intégration des Roms sur tout le territoire de la Communauté du Pays d’Aix.

C’est ensemble et seulement ensemble que les collectivités territoriales, le Conseil Général, le Conseil Régional, l’Etat, l’Europe, les partenaires associatifs et les représentants des Roms seront capables d’élaborer les solutions adaptées. En conséquence, le CADDRIS continuera à œuvrer pour que cette démarche de table ronde soit enclenchée.

Il demande d’ores et déjà à la Mairie et au Conseil général d’être associé à leurs futurs travaux.

Il soutiendra toutes les initiatives pour mobiliser la population jusqu’à ce que les questions posées soient vraiment prises en compte.

Claudie Hubert, Philippe Chouard, Marc Durand, Hervé Guerrera, Philippe Sénégas

Pièces jointes

pdf/Communique_CADDRIS_1a.pdf Télécharger